Les 7 trompettes et le petit livre – Apo 7-11

  1. Les 7 trompettes
  2. Le petit livre

1) Les 7 trompettes (Leçon 7 du guide d’étude de la bible)

Seven-Trumpets-of-the-Book-of-Revelation

En ce qui concerne le cycle des fêtes du sanctuaire, celle des trompettes se situe entre celle qui préfigurait la Pentecôte (accompli en 31 après J-C) et celle du jour du grand pardon (dans lequel nous sommes entrés en 1844). Ceci, ensemble avec une étude d’Apocalypse 9 et 10, nous permet de comprendre que les 6 premières trompettes se sont accomplit avant 1844 (Apo. 10 fait référence aux évènements de 1844 – voir tout en bas.) Or, il semble que les trompettes vont s’accomplir une deuxième fois :

« Des événements solennels sont encore devant nous. Les unes après les autres, les trompettes vont résonner; une à une, les coupes de la colère divine seront déversées sur les habitants de la terre. Le monde sera bientôt abandonné par l’ange du pardon et les sept dernières plaies s’abattront sur la terre… Les coups de la colère divine vont bientôt frapper, et lorsqu’il commencera à punir les transgresseurs, il n’y aura plus de répit jusqu’à la fin. »Événements des derniers jours, p. 181.

« L’ange prit l’encensoir et le remplit du feu de l’autel, et le jeta sur la terre; et il se forma des voix, des tonnerres, des éclairs et un tremblement de terre. » Apocalypse 8.5

Voici ce qui s’est passé une fois par an, le jour du grand pardon : « Puis il prendra plein un encensoir de la braise du feu de dessus l’autel qui est devant l’Eternel, et plein ses paumes de parfum de choses aromatiques pulvérisées, et il l’apportera au dedans du voile. »Lévitique 16.12 (passage écrit dans le contexte du jour du grand pardon)

Il semble que les deux passages ci-dessus décrivent la même situation. Par conséquent, Apo. 8.5 fait allusion au jour du grand pardon (une fête qui a eu lieu une fois par an).

Peut-on relier le lancement de l’encensoir allumé d’Apocalypse 8.5 au travail quotidien du souverain sacrificateur ? (leçon 7, dimanche).

Remarques : a) Plusieurs passages bibliques montrent que l’encensoir est jeté par terre lorsque l’intercession prend une fin – juste avant la destruction des méchants (Psaume 11.4-6 ; Prov. 25.22, Ézéchiel 10.2). En outre, l’Esprit de Prophétie relie clairement l’action de jeter l’encensoir allumé au jugement final. Si Apocalypse 8.5 relie l’encensoir à l’autel, c’est parce que cette vision a pour objectif de mettre en avant la fin de l’intercession céleste. Il ne reste plus de charbon pour brûler l’encens.

« L’un d’entre eux, muni d’une écritoire, revenait de la terre [voir Ézéchiel 9] et rapportait à Jésus que son œuvre était achevée, que les saints avaient été comptés [voir Apo. 6.11] et scellés [voir Apo. 7.3-4]. Puis je vis le Sauveur, qui avait exercé son ministère devant l’arche contenant les dix commandements, jeter à terre son encensoir. Il éleva les mains, et s’écria d’une voix forte : “C’en est fait !” » (PE 279).

b) Dans le septième sceau, nous voyons le timbre des sept trompettes et de l’intercession céleste (Apo. 8.1-5). Tout comme le septième jour appartient à Dieu, le septième sceau lui appartient également. Il révèle à la cour céleste (recueillie « devant le trône ») comment Dieu a tenu ses promesses énoncées dans le livre de l’alliance et comment Il a protégé son peuple à travers les siècles. Par conséquent, le septième sceau englobe l’ensemble du monde chrétien, jusqu’au verset 5, où il se termine avec la fin de l’intercession céleste dans le jugement final.

c) En plus du lancement de l’encensoir sur la terre, la conclusion de l’intercession céleste est vue avec ce qui arrive après le lancement : « Et il y eut des voix, des tonnerres, des éclairs, et un tremblement de terre » (Apo. 8.5). Cette description apparaît à la fin de chaque série prophétique (Apo. 4.5 [conclusion des sept églises] ; 8.1-5 [conclusion des sept sceaux] ; 11.19 [conclusion des sept trompettes]), et conclusion des sept fléaux (Apo. 16.17-18).

« Une crise était arrivée dans le gouvernement de Dieu. La terre était pleine de transgressions. Les voix de ceux qui avaient été sacrifiés à l’envie et à la haine humaines criaient à la vengeance sous l’autel. Tout le ciel était prêt, à la moindre parole de Dieu, à aller au secours de ses élus. Un mot de lui et les éclairs du ciel seraient tombés sur la terre, la remplissant de feu et de flammes. Dieu n’avait qu’à parler, et il y aurait eu des tonnerres, des éclairs, des tremblements de terre et de la destruction » (RH 7-5-17).

d) Apo. 8.2-5 montre le contenu du septième sceau (« J’ai vu, » comme dans Apo. 6.1, 5, 8, 9, 12), qui comprend les sept trompettes et l’intercession céleste (la partie divine de l’alliance de Dieu avec son peuple que la Cour récapitule à la fin du jugement). En commençant au verset 6, le Seigneur donne à l’apôtre un récit détaillé des sept trompettes.

Le « témoignage de Jésus » et l’héritage protestant et millérite que nos pionniers avaient adopté, en ce qui concerne l’accomplissement des sept trompettes (leçon 7, lundi).

Remarques : a) En ce qui concerne les cinquième et sixième trompettes et les dates prophétiques, certains, commençant au 20e siècle, ont voulu corriger le témoignage de Jésus, parce qu’ils n’avaient à l’époque pas suffisamment de preuves historiques dans certains domaines. Mais Ellen White n’a pas accepté de correction concernant l’interprétation de ces dates, comme elle a également refusé de changer d’autres dates prophétiques. Aujourd’hui, la preuve historique est impressionante. Voir ces livres sur les trompettes (« The Seals and the Trumpets), et l’article sur ce site, également publié par un journal : A. R. Treiyer, “The Chronology of Events in the History of Pachymeres related to the battle of Bapheus and the beginning of the Ottoman Empire,” dans International Journal of Humanities and Social Science (Vol. 7, Numéro 8, août 2017), 23-48 [Note : ce journal permet la lecture en ligne gratuite]. Pour l’interprétation des trompettes tant dans l’histoire chrétienne que dans l’Église Adventiste du septième jour, lisez cet article en anglais.

b) Ellen White n’a pas directement discuté des quatre premières trompettes, mais elle a accepté l’héritage protestant, voyant Rome comme la cible de ces jugements, car c’était le dernier empire oppressif annoncé par le prophète Daniel dans ses prophéties. La leçon trimestrielle reconnaît que « la période de persécution dans l’Empire romain » eut lieu « depuis la fin du premier siècle jusqu’au début du quatrième siècle » (leçon 5, mardi).

Regardant en arrière à travers l’histoire, les protestants ont vu que les seuls jugements dignes d’être mentionnés contre Rome (par des appels de guerre), étaient ceux des invasions barbares représentées par les quatre premières trompettes, et ceux des invasions musulmanes vues dans les deux trompettes suivantes. Ces jugements ont finalement renversé l’Empire romain et ont gardé la papauté sous contrôle lorsque celle-ci est apparue plus tard.

« Mais l’Empire romain, dont le paganisme était la religion officielle, fut le principal instrument de Satan dans sa guerre contre le Christ et son peuple, au cours des premiers siècles de l’ère chrétienne. Il en résulte que si le dragon représente Satan, il représente aussi, à un point de vue secondaire, l’Empire romain sous sa forme païenne. » (TS 475).

Plusieurs théologiens modernes ont oublié le rôle que cet empire a eu en persécutant le peuple de Dieu, ainsi que son rôle final de nos jours. À sa place, ils introduisent de la confusion en adoptant une méthode structurelle d’interprétation apocalyptique qui commença à se développer autour des années 70. Pour plus de détails expliquant pourquoi ce mode d’interprétation est problématique. Ce n’est pas dire qu’une étude de la structure littéraire de l’Apocalypse est une mauvaise idée, mais il se trouve que cette méthode tend à être subjective et arrangée selon les goûts et les désirs de l’interprète. 

Les cinquième et sixième trompettes prirent fin le 11 août 1840. Par conséquent, il sera impossible d’étendre la sixième trompette au-delà de la grande déception de 1844. De plus, n’oublions pas le lien direct entre le temple terrestre et le temple céleste.

Remarques : a) Voici ce que Jésus nous dit à travers le témoignage de l’Esprit de Prophétie quant au lien entre le temple terrestre et le temple au ciel :

« Son ministère comprend deux grandes phases embrassant chacune une certaine période de temps, et se déroulant respectivement dans l’une ou l’autre des pièces du sanctuaire céleste. Tout s’y passe exactement comme dans le sanctuaire terrestre, c’est-à-dire en deux cycles successifs : le service quotidien et le service annuel, pour chacun desquels était réservée l’une des deux pièces du tabernacle. » (PP 330).

Voir d’autres citations ici.

b) Le fait que nous voyons deux moments entre la sixième et la septième trompette, symbolisés par deux appartements du sanctuaire céleste (Apocalypse 9.13 ; 11.15, 19), ne signifie pas que l’intercession de Jésus a cessé en 1844. Au contraire, cette intercession continue aujourd’hui, mais au-dessus de l’arche du lieu très saint, où le Souverain Sacrificateur plaçait l’encensoir au Jour des Expiations. Bien que nous puissions associer théologiquement l’intercession devant l’autel des parfums à l’ensemble de l’économie chrétienne et faire référence à ce ministère pour montrer ce qu’il fait maintenant pour nous (voir DA 568), le fait est qu’au Jour des Expiations, cette même intercession était effectuée uniquement au-dessus du propitiatoire.

« Dans le sanctuaire terrestre qui est, nous l’avons vu, l’image des services du sanctuaire céleste, dès que le souverain sacrificateur entrait dans le lieu très saint, tout travail cessait dans le lieu saint. Dieu avait dit : “Il n’y aura personne dans la tente d’assignation lorsqu’il entrera pour faire l’expiation dans le sanctuaire, jusqu’à ce qu’il en sorte.” De la même manière, Jésus, en entrant dans le lieu très saint pour y achever son œuvre, a mis fin aux services du lieu saint, tout en continuant à plaider devant le Père les mérites de son sang en faveur des pécheurs. …

L’étude de la question du sanctuaire leur apporta des lumières nouvelles. Elle leur apprit qu’ils avaient eu raison de penser qu’un fait important devait se produire à la fin des deux mille trois cents jours, donc en 1844. La porte de la miséricorde par laquelle l’humanité avait eu accès auprès de Dieu pendant dix-huit siècles s’était effectivement fermée, mais une autre s’était ouverte, et le salut était offert aux hommes par l’intercession du Sauveur dans le lieu très saint. Une partie de sa tâche n’avait pris fin que pour faire place à l’autre. Il restait une “porte ouverte” dans le sanctuaire céleste où Jésus intercédait en faveur des pécheurs.

On comprit alors ces paroles de Jésus à son Église : “Voici ce que dit le Saint, le Véritable, celui qui a la clef de David, celui qui ouvre, et personne ne fermera, celui qui ferme, et personne n’ouvrira : Je connais tes œuvres…. J’ai mis devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer.” Apocalypse 3:7, 8 » (TS 465-466).

L’expérience amère de manger le livre représente-t-elle non seulement la grande déception millérite, mais aussi l’opposition au message du jugement ? (leçon 7, jeudi).

Remarques : a) Ne compliquons pas l’objectif clair de cette vision qui est de révéler l’expérience de la déception vécue en croyant que Jésus allait venir et de ne pas le voir venir lorsque le temps est arrivé.

b) L’opposition à l’Évangile n’est pas une déception. Ceux qui le proclament savent qu’il y aura une opposition, parce que Jésus et les apôtres les ont prévenus à ce sujet. (Luc 21.17 ; Jean 15.18-19 ; 2 Tim. 3.12). La déception fut de croire en quelque chose qui ne s’est pas réalisé, comme ce fut également le cas avec les disciples de Jésus quand ils ont cru que leur Seigneur serait roi de Jérusalem, seulement pour le voir ensuite mourir sur la croix (Luc 24.21). Ces deux déceptions vinrent former le fondement de l’évangile chrétien depuis le premier siècle et de l’adventisme depuis 1844. Ils étaient à l’origine du premier mouvement chrétien et du dernier mouvement chrétien – un très beau parallèle ! Les deux déceptions ont été suivis de l’ordre de prêcher l’Évangile dans le monde entier ; le second étant destiné au temps de la fin et accompli par le mouvement adventiste (Apo. 10.11 : « Encore »).

– par A.T.

2) Le petit livre (Apocalypse 10)

« Ce message annonce la fin du temps prophétique. Ceux qui attendaient ardemment l’apparition du Seigneur s’attendaient à Le voir en 1844. Or, ils ont éprouvé une amère déception. Il entrait dans les vues du Seigneur que cette déception eût lieu pour mettre à jour ce qui existait dans les cœurs. »Ellen White, Selected Messages, book 2, p. 107, 108; Maranatha, p. 18

Au 10ème chapitre, l’Apocalypse fait référence aux adventistes, à leur expérience :

Apocalypse 10:8-10 – Que devait faire Jean avec le petit livre? Quel serait le goût de ce livre dans sa bouche et de quelle manière son estomac l’apprécierait-il?

    1. Prend-le et _________le.
    2. Il fut dans ma bouche _________comme _________
    3. Mes entrailles furent _________

NOTE: Le petit livre d’Apocalypse 10 est le livre de Daniel. En ce qui concerne le mouvement décrit au chapitre 10, cela signifie que ceux et celles qui y participent seront tellement passionnés en découvrant les prophéties de Daniel descellées qu’ils voudront le « manger ». Le fait de comprendre ces prophéties sera une expérience douce comme le miel. Leur enthousiasme se transforme pourtant en une amère déception. Répétons-le : Cette grande déception était prédite par la prophétie. Autrement dit, elle était prévue par Dieu. Par conséquent, personne ne devrait être étonné que les premiers adventistes soient passés par un choc, par une énorme déception.

En ce qui concerne le calcul de Miller, même ceux qui n’étaient pas d’accord avec son interprétation ont dû admettre que le calcul était correct. Voici ce qu’a écrit le Dr Georges Bush, professeur d’hébreu et de langues orientales à l’Université de New York, … dans une lettre adressée à M. Miller, et publiée dans l’Advent Herald and Signs of the Times Reporter, Boston, les 6 et 13 mars 1844. Ce savant faisait des déclarations importantes :

« On ne saurait douter, selon moi, que vous et vos amis n’ayez mis beaucoup de soin dans l’étude de la chronologie prophétique, et que vous ne vous soyez épargnés aucune peine pour déterminer avec précision le point de départ et la fin de ses grandes périodes. Si ces prophéties ont été insérées dans les saints livres par le Saint-Esprit, c’est sans doute dans l’intention qu’elles soient étudiées, et, probablement aussi, pour qu’elles finissent par être parfaitement comprises ; nul ne peut être accusé de légèreté ou de présomption pour avoir respectueusement tenté de le faire. … En donnant à un jour la valeur prophétique d’une année, je crois que vous êtes d’accord avec la plus saine exégèse ; en tout cas, vous êtes soutenus par de grands noms tels que Mede, Sir Isaac Newton, Kirby, Scott, Keith et une foule d’autres, qui sont arrivés, en somme, et depuis longtemps, aux mêmes conclusions que vous sur ce sujet. Tous s’accordent à reconnaître que les principales périodes de Daniel et de saint Jean se terminent à peu près en notre temps ; il serait donc peu logique de vous taxer d’hérésie pour avoir exposé les mêmes vues que ces éminents théologiens. … Vos conclusions, dans ce domaine, ne me semblent pas de nature à mettre en danger ni les intérêts de la vérité ni la vie chrétienne. … A mon avis, votre erreur est ailleurs que dans vos computations chronologiques…. »

— Tragédie des siècles, Ellen White, p. 769

Publicités
Publié dans Réflexion (de la lecture) | Tagué , , | Laisser un commentaire

En quoi consiste le sceau de Dieu ? – Apo. 7

Pour accompagner le guide d’étude de la bible

« Ne nuisez point à la terre, ni à la mer, ni aux arbres, jusqu’à ce que nous ayons marqué les serviteurs de notre Dieu sur leurs fronts. »Apocalypse 7.3

Le sceau de Dieu, c’est être bien enraciné en Jésus Christ (voir ci-dessous) !

En quoi consiste le sceau de Dieu ? (Ellen White, Évènements des derniers jours, p. 166) :

Aussitôt que chaque membre du peuple de Dieu sera scellé dans son front (1)—il ne s’agit pas d’un sceau ou d’une marque visibles, mais d’être profondément enraciné dans la vérité (2), à la fois sur le plan intellectuel et spirituel. Par conséquent, ils ne peuvent plus être secoués (3) — aussitôt que le peuple de Dieu sera scellé et préparé pour le crible, alors, il viendra. En fait, cette phase a déjà commencé.

Le sceau du Dieu vivant est placé sur ceux qui gardent scrupuleusement le sabbat du Seigneur. (4)

Ceux qui veulent porter le sceau de Dieu dans leur front doivent garder le sabbat du quatrième commandement.

La véritable observation du sabbat est le signe de la loyauté envers Dieu.

Seul parmi les dix commandements de Dieu le quatrième contient le sceau du grand législateur, le Créateur des cieux et de la terre.

Le respect du mémorial du Seigneur, le sabbat institué en Éden, le Sabbat du septième jour, est le test de notre loyauté envers Dieu.

Une marque est placée sur chaque membre du peuple de Dieu, de même qu’un signe était placé au-dessus des portes des habitations des Hébreux afin de préserver le peuple de la ruine générale. Dieu déclare : “Je leur donnai… mes sabbats comme un signe entre moi et eux, pour qu’ils connussent que je suis l’Éternel qui les sanctifie.” Ezéchiel 20.12

(1) Apo 13.16, selon la bible King James : « dans leur front ». Par conséquent, la bible parle du lobe frontal, qui est le siège de la conscience et de la spiritualité. La réforme sanitaire est très bénéfique pour le lobe frontal…

(2) La vérité n’est pas un concept abstrait. Il s’agit plutôt d’un personnage, voir Jean 14.6 : « Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.« 

(3) c’est-à-dire : par des idées fausses

(4) « Cette assertion ainsi que d’autres du même genre doivent être comprises à la lumière des textes cités précédemment dans ce chapitre, selon lesquels Dieu ne tient les hommes pour responsables que dans la mesure de la connaissance qu’ils possèdent ou qu’ils ont pu obtenir. »

A noter : La traduction ci-dessus (extrait de « Évènements des derniers jours ») se veut encore plus proche de l’original que la traduction officielle.

Pour aller plus loin :

Le scellement du peuple de Dieu – Apo. 7

 

 

Publié dans Lire une prédication | Laisser un commentaire

Le scellement du peuple de Dieu – Apo. 7

« Des anges retiennent les quatre vents, représentés par un cheval furieux qui cherche à s’échapper et à fondre sur  la terre entière, pour semer la  destruction et la mort sur son passage. …             Au nom du Seigneur, le  Dieu d’Israël, je dois vous dire que toutes les influences blessantes et décourageantes sont tenues en respect par la main des anges invisibles jusqu’à ce que chacun de ceux qui craignent et aiment Dieu soit marqué du sceau sur son front. »Letter 138, 1897 dans Messages choisis, vol. 3, p. 409

« Beaucoup de pasteurs ne font aucun effort pour expliquer l’Apocalypse. Ils l’appellent un livre non profitable pour étudier. Ils le considèrent comme un livre scellé, car il contient l’enregistrement des chiffres et des symboles. Mais le nom même qui lui a été donné, ‘Révélation’, est un déni de cette supposition. L’Apocalypse est un livre scellé, mais c’est aussi un livre ouvert. Il enregistre les événements merveilleux qui auront lieu dans les derniers jours de l’histoire de cette terre. Les enseignements de ce livre sont définis, non mystiques et inintelligibles. Dans ce livre, la même ligne de prophétie est reprise dans le livre de Daniel. Dieu a répété certaines prophéties montrant ainsi l’importance qui doivent leur être accordées. Le Seigneur ne répète pas les choses qui ne sont pas d’une grande importance. » – Manuscript Releases, volume 8, 413

« Dans l’Apocalypse, tous les livres de la Bible se rencontrent et se terminent. Là se trouve le complément du livre de Daniel. Le premier est une prophétie, l’autre une révélation. Le livre qui a été scellé n’est pas l’Apocalypse, mais cette portion de la prophétie de Daniel se rapportant aux derniers jours. L’ange ordonna : ‘Mais toi, O Daniel, ferme les paroles, et scelle le livre, jusqu’au temps de la fin.’ Daniel 12.4 »Conquérants Pacifiques, 520.2 (Acts of the Apostles, 585)

 

Publié dans Réflexion (de la lecture), Réveil spirituel, Regarder une vidéo | Tagué , | Laisser un commentaire

L’Église Adventiste – une secte ? Une question, deux réponses

Philippines

Vous êtes dans le monde, dit Jésus, mais vous n’êtes pas du monde. – Jean 17.14-18

Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui est à lui. Mais parce que vous n’êtes pas du monde, et que je vous ai choisis du milieu du monde, à cause de cela le monde vous hait. – Jean 15.19

Le terme “secte” désigne un groupe de personnes ayant des doctrines différentes de la majorité ou une dénomination qui soutient des doctrines erronées. Remarquez que le terme peut avoir un sens à la fois bon et péjoratif. Malheureusement, de nos jours, les Adventistes sont taxés de “secte” non pas à cause de leurs doctrines particulières (la doctrine du sanctuaire céleste et du jugement d’investigation, respect du corps comme signe de spiritualité, mortalité de l’âme, et don prophétique en la personne d’Ellen White), mais dans le sens péjoratif du mot. C’est pourquoi beaucoup cessent d’étudier ce qu’enseignent les Adventistes – simplement par peur de traiter avec une “secte”. En d’autres termes, les nombreuses accusations faites contre les Adventistes ont pour effet de faire fuir les gens et de les empêcher de connaître d’autres vérités qui, par la suite, peuvent apporter de grands bienfaits à la vie spirituelle du croyant. – Pour lire l’article dans son intégralité, cliquer ici.

Pour aller plus loin :

Quel est le peuple de Dieu ?

 

Publié dans Réflexion (de la lecture) | Tagué | Laisser un commentaire

Apocalypse 4 et 5 – La salle du trône, les 24 anciens etc.

beholdthethrone

shofardurbanville.wordpress.com

« Que fera un tel homme le jour où les livres seront ouverts et que chaque homme sera jugé d’après ce qui est écrit dans les livres ? Le cinquième chapitre de l’Apocalypse doit être étudié de près. Il est d’une grande importance pour ceux qui participeront à l’œuvre de Dieu pour ces derniers jours. Il y en a qui sont trompés. Ils ne se rendent pas compte de ce qui va se passer sur la terre… À moins qu’ils ne procèdent à un changement décisif, ils seront perdus lorsque Dieu prononcera un jugement sur les enfants des hommes. Ils ont transgressé la loi et violé l’alliance éternelle et ils recevront selon leurs œuvres ». – Ellen White, Manuscrit 37, 1909

Après cela je regardai, et je vis une porte ouverte dans le ciel; et la première voix que j’avais entendue comme celle d’une trompette, et qui parlait avec moi, me dit: Monte ici et je te ferai voir les choses qui doivent arriver dans la suite. – Apocalypse 4.1

Ici, Jean est invité de monter du lieu saint au lieu très saint :

12

La vision d’Apocalypse 4 et 5 est d’une importance primordiale car pendant que les hommes sur la terre se préparent à honorer l’Antéchrist (Apocalypse 13: 3-4), au ciel tous les anges se préparent à honorer le Créateur et le Rédempteur (Apocalypse 4 – 5). Cette vision est plus pertinente aujourd’hui que jamais, car elle devrait nous amener à contempler et à glorifier Dieu et son Fils en harmonie avec la proclamation de sa gloire au ciel (Apocalypse 14: 7). Nous devons savoir que nous ferons bientôt face à Dieu, à Christ, aux quatre êtres vivants, aux 24 anciens et aux anges du ciel dans cette cour céleste (Apocalypse 7: 9-12 ; 14: 1-3 ; 19: 1-8 ; voir 11: 15-19).

Chapitre 4.4 – Où se trouvent les trônes ?

5

Chapitre 4.8 – « Ils ne cessaient, jour et nuit, de dire: … » :

3.JPG

Chapitre 4.10 – Qui sont les 24 anciens ?

4.JPG

La scène d’Apocalypse 5, fait-elle référence à l’inauguration du Christ en tant que roi-prêtre ? De quoi parle Apocalypse 5.5 ?

6

7.JPG

Le Christ, couronné deux fois ?

8.JPG9.JPG10

Pour aller plus loin :

  1. Comprendre le livre de Daniel et l’Apocalypse
  2. Digne est l’agneau – www.fustero.es (diapos au format PDF)
  3. Chapitres 4 et 5 – Les commentaires d’Ellen White
  4. Ce que Jésus fait pour moi dans le sanctuaire céleste
Publié dans Réflexion (de la lecture) | Tagué , | Laisser un commentaire

Les adventistes et la porte ouverte dans le message à Philadelphie

4Cette semaine (semaine du 13 au 19 janvier 2019), le guide d’étude de la bible propose, entre autre, d’étudier le message à Philadelphie. Il y est question d’une porte ouverte…

« Je connais tes œuvres; voici, j’ai ouvert une porte devant toi, et personne ne la peut fermer;… »Apocalypse 3.8a

Qu’est-ce qu’Ellen White écrit à propos de cette porte ?12D’ailleurs, Ellen White souligne le lien entre l’ouverture de cette porte (du lieu très saint) et la vision de la porte ouverte (sur le trône de Dieu, Apocalypse 4 et 5). Voici ce que l’Esprit de Prophétie a écrit sur le sujet :3

Cette porte ouverte fait directement référence aux premiers adventistes : Ce sont les premiers adventistes, qui, en 1844, se sont rendu compte que la porte ouverte parle de ce qui venait de se passer : En 1844, Jésus est, par la porte ouverte, rentré dans le Très-Saint du temple au ciel. Cette compréhension leur a permis de surmonter la grande déception qu’ils venait de vivre. Et puisque les adventistes ont cette interprétation de la bible, ils ne sont pas disparus (contre toutes les attentes de ceux qui se moquaient d’eux).

Pour aller plus loin :

Les adventistes et le 22 octobre (vidéo / documentaire)

 

 

Publié dans Réflexion (de la lecture) | Tagué | Laisser un commentaire

Comprendre le livre de Daniel et l’Apocalypse

Ce trimestre, le guide d’étude de la bible est centré sur le livre de la Révélation (en Grec : Apocalypse). Qui n’aurait pas envie de connaître un « scoop » ? Voici quelques liens pour accompagner vos études (par ex. des diapos – une série de diapos pour chaque semaine)…

« Heureux celui qui lit et ceux qui entendent les paroles de la prophétie (autrement dit : de l’Apocalypse), et qui gardent les choses qui y sont écrites! Car le temps est proche. » – Apocalypse 1.3

Daniel 2 and the stone« Quand les livres de Daniel et de l’Apocalypse seront mieux compris, les croyants auront une expérience religieuse entièrement différente. . . Une chose qui sera certainement comprise à partir de l’étude de l’Apocalypse, c’est que la relation entre Dieu et son peuple est intime et décidée—voulue par lui. » – Ellen White, The Faith I Live By, 345

« À mesure que nous approchons de la fin de toutes choses, les prophéties de Daniel exigent une attention toute particulière, car elles nous parlent de l’époque même où nous vivons. Ces prophéties doivent être rapprochées de celles de Jean dans l’Apocalypse. Satan s’est efforcé au cours des âges de faire croire à de nombreux chrétiens que les livres de Daniel et de l’Apocalypse étaient incompréhensibles. Mais il fut dit à Daniel: « Ceux qui auront de l’intelligence comprendront. » (Daniel 12:10) Et Jean, de son côté, entendit ces paroles: « Heureux celui qui lit et ceux qui entendent les paroles de la prophétie, et qui gardent les choses qui y sont écrites! » (Apocalypse 1:3) »Ellen G. White, Prophètes et rois, pp. 753, 754

La structure bien pensé de ce livre me fait penser : Est-ce qu’un simple être humain pourrait penser à tous ces détails, en écrivant ce livre ?

Est-ce que la structure de ce livre, très complexe, peut sortir d’un cerveau humain ? Est-ce la preuve qu’il s’agit d’un livre d’inspiration divine ? Pour plus de détails : Etudes sur l’Apocalypse – Institut Adventiste du Salève, 1988

Tant d’informations si importantes, prenez le temps de regarder ces vidéos !

  1. Un espoir dans la crise / L’apocalypse décodé
  2. Etudes du livre de l’Apocalypse (35 vidéos)
  3. Les Faits Prophétiques (24 vidéos)
  4. L’Apocalypse et la réforme protestante : Walter Veith (en Français) – 64 vidéos à voir et télécharger !
  5. Peut-on se fier aux prophéties bibliques – L’exemple de Daniel (article)
  6. Grand rassemblement autour du Livre de Daniel (6 vidéos)
  7. Séminaire Daniel (ch. 1 à 8, une vidéo par chapitre)
  8. Séminaire Apocalypse (ch. 1 à 10 et 12 à 16, une vidéo par chapitre)
  9. Concordances des visions de Daniel et de l’Apocalypse – Les sept Sceaux – Autres diagrammes * J. Vuilleumier
  10. Le prophète Daniel (série de 13 vidéos avec le pasteur Scalliet)
  11. La clef principale pour comprendre les prophéties bibliques (vidéo)
  12. Le livre de Daniel, verset par verset (PDF)
  13. Daniel, « un livre biblique hors du commun » (verset par verset)
  14. Daniel chapitre 2 (la statue)
  15. L’Évangile dans le livre de Daniel (audio et PDF)
  16. L’Évangile dans l’Apocalypse (audio et PDF)
  17. L’objectif du livre de l’Apocalypse
  18. L’Apocalypse e(s)t l’actualité
  19. Le monde fascinant de l’Apocalypse (PDF)
  20. Les Prophéties de Daniel et l’Apocalypse (par Uriah Smith)
  21. L’importance d’étudier les livres prophétiques
  22. Qui est le roi du Nord ? (collection de citations d’Ellen White)
  23. Le roi du Nord (voir Daniel 11)
  24. Daniel et son temps (voir ci-dessous)

 

 

 

English language links


Une prophétie accomplie

Pourquoi la prophétie de Daniel 8.14 (quant à la purification du sanctuaire céleste), laquelle s’est accomplie en 1844, est-elle importante pour tous les chrétiens ?

bible-study-light  Afin de connaitre la réponse, lire la page 26 dans la revue suivante :  Adventist World – Février 2013

Concernant le livre de Daniel, voir aussi la  Revue Adventiste, Octobre 1994, avec :
La carte de 1843/1844
Les règles d’interprétations de la bible – selon William Miller (un des pères du  mouvement adventiste)

English language videos:


Comprendre Apocalypse 18

Ou : Le monde éclairé, Babylone tombée

« Après cela, je vis descendre du ciel un autre ange, qui avait un grand pouvoir; et la terre fut éclairée de sa gloire (1). Et il cria avec force et à haute voix, et dit: Elle est tombée, elle est tombée la grande Babylone (2); et elle est devenue la demeure des démons (3), et le repaire de tout esprit immonde et de tout oiseau immonde, et duquel on a horreur. Car toutes les nations ont bu du vin de la fureur de son impudicité, et les rois de la terre se sont prostitués avec elle (4). » – Révélation de Jésus, 18.1-3a

1) La gloire (de Dieu)

« Car il n’y a point de distinction, puisque tous ont péché, et sont privés de la gloire de Dieu. » – Romains 3.22b

Voici la bonne nouvelle (l’évangile) – ou : Comment retourner à la gloire : « A qui Dieu a voulu faire connaître quelles sont les richesses de la gloire de ce mystère parmi les Gentils; c’est que Christ est en vous, lui qui est l’espérance de la gloire. » – Colossiens 1.27

Dieu a prévu un chemin pour retourner à la gloire : Christ en nous, Christ en moi. La terre sera éclairée de sa gloire, lorsqu’un grand nombre de gens aurons permis au Christ de vivre en eux (= la conversion).

2) Babylone

deux-babyloneTout d’abord, le nom de Babylone signifie « porte des dieux » (de Bab, porte, et El, Dieu). Ensuite, notons que dans la tradition rabbinique, le premier surnom octroyé à Rome est Babylone par comparaison, du fait que Babylone comme Rome ont détruit le temple. La bible fait le lien entre Babylone et Rome en 1 Pierre 5.13 : « L’Eglise des élus qui est à Babylone vous salue, ainsi que Marc, mon fils. » (Il n’y avait pas d’église à Babylone au moment ou Pierre écrivait sa lettre : A l’époque, Babylone était détruite depuis longtemps. Par conséquent, Babylone doit être le surnom d’une autre ville.)

Pour comprendre en détail le lien entre Babylone et Rome, voir le livre « Les deux Babylones », par Alexander Hislop (titre en Anglais: The two Babylons).

Voir aussi le documentaire « La Femme, la Bête et Babylone » (avec Doug Batchelor). Pour les sous-titres en Français, veuillez cliquer sur « CC » (une fois la vidéo ouverte, en bas, à droite).

3) La Babylone moderne, demeure des démons (centre des démons)

La bible, aurait-elle raison : Des sectes sataniques à Rome et au Vatican ? 

A méditer : Y aurait-il un lien entre « Le monde éclairé, Babylone tombée » ? Serait-il possible que l’éclairage du monde contribuera à la chute de Babylone ? Si la Babylone moderne est le centre de l’occultisme (du latin occultus, « caché, secret »), de l’obscurité, on voit bien que ce n’est que la lumière qui pourra faire tomber l’idéologie de Babylone.

La question est : Est-ce que je veux faire partie de celles et ceux qui éclairent leur entourage ? Si oui, je peux dire la prière suivante : « Eternel, rempli-moi de ton Saint-Esprit pour que je puisse être une lumière pour toi. »

Pour aller plus loin :

Pour retrouver d’autres articles concernant « la prophétie biblique », cliquer sur le « tag » équivalent ci-dessous.

Publié dans Ecouter une prédication, English, Lire une prédication, Regarder une vidéo | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Les 10 jours de prière 2019

10-joursDu 9 au 19 janvier auront lieu les 10 jours de prière 2019. Vous pouvez vous rencontrer de manière quotidienne – soit dans un lieu prévu pour l’évènement, soit par téléphone le temps d’une prière commune.

Pour plus de détails et les supports, cliquez ici.

Voir aussi le site officiel : 10 days of prayer (pour les supports en d’autres langues etc.)

Pour aller plus loin :

  1. Prière de consécration avec demande du Saint-Esprit
  2. Comment prier ?
  3. Le secret du réveil spirituel
  4. Guide de l’animateur – conseils pour la prière en commun
  5. La prière – Parler avec Dieu, ton Créateur (vidéo de 7 minutes)
Publié dans nouvelles / infos, Réveil spirituel | Tagué , | Laisser un commentaire

Le chrétien et l’alcool

Ou : Les scientifiques disent que l’alcool est nocif pour la santé – peu importe la quantité

Une étude importante a révélé que même un peu d’alcool est nocif pour la santé.

Un important article sur la consommation d’alcool a été publié le 23 août 2018 dans « The Lancet », une revue scientifique britannique. Cette étude intègre et analyse à nouveau les données des 694 sources recueillies sur une période de 26 ans entre 195 localités dans le monde entier.

alchohol-and-the-bibleIl s’agit de la première analyse mondiale qui intègre les métadonnées sur la consommation d’alcool. Les chercheurs ont amélioré l’analyse que d’autres avaient réalisée lorsqu’on avait pu bénéficier des données originales. Leurs conclusions sont révolutionnaires et devraient changer de manière définitive le sujet de la santé mondiale.

Voilà les principales conclusions :

  • L’alcool est un facteur majeur de mortalité et de maladies à l’échelle mondiale ; il représente le risque le plus élevé pour les personnes âgées de 19 à 45 ans.
  • La mortalité est associée à n’importe quel niveau de consommation d’alcool.

Pour lire la suite, cliquer ici.


Ou : Quels conseils quant à la consommation d’alcool

pour celles et ceux souhaitant suivre le Christ  ?

Certains se posent la question si un Chrétien devrait consommer d’alcool. Voici quelques réflexions basées des passages bibliques qui me semblent particulièrement importants :

Voici, selon moi, l’aspect le plus dramatique :

alchohol-and-the-bibleApocalypse 7.3 nous apprend que nous serons scellés au niveau du front (ou au niveau du lobe frontal) : « Et il leur dit: Ne nuisez point à la terre, ni à la mer, ni aux arbres, jusqu’à ce que nous ayons marqué au front les serviteurs de notre Dieu. » Aujourd’hui, nous savons que le lobe frontal est (entre autre) le siège de la spiritualité. Et les scientifiques nous apprennent aussi que l’alcool a un effet négatif sur le lobe frontal (De notre expérience, nous le savons depuis longtemps : Le lobe frontal, étant entre autre le siège du jugement, fonctionne moins bien chez quelqu’un qui a consommé de l’alcool. C’est pour cela qu’un automobiliste, sous l’influence de l’alcool, aura plus de mal a choisir une vitesse adaptée ou à juger s’il peut encore tourner avant qu’une voiture venant d’en face soit trop proche. Si son jugement est mauvais, un accident sera le résultat.)

Nous pouvons penser que Dieu ne va accepter et sceller des lobes frontaux qui ont été abimé inutilement et volontairement (dans l’ancien testament, tout animal qui devrait être sacrifié à Dieu devrait être dans un état parfait. Dans la même logique, notre corps tout entier doit être un sacrifice pour Dieu, voir Romains 12.1a : « Je vous encourage donc, mes frères, au nom de toute la magnanimité de Dieu, à offrir votre corps comme un sacrifice vivant. » Par conséquent, toute diminution volontaire de nos capacités physiques et mentales est à éviter. A noter : L’alcool a un impact négatif sur nos capacités mentales.) Pour que notre lobe frontal soit dans le meilleur état possible, il convient de s’abstenir de toute boisson alcoolisée. De plus, nous ne savons pas à quel moment Dieu souhaitera nous sceller. Mieux vaut être prêt à tout moment…

Réfléchissons: Quand nous consommons de l’alcool, est-ce que cela va être favorable ou défavorable à notre expérience spirituelle, notre expérience avec Dieu ?

Si jamais il faudrait d’autres arguments, voici une petite sélection:

Lire la suite

Publié dans Réflexion (de la lecture) | Tagué , , | Laisser un commentaire

Manger comme au jardin d’Eden

Pourquoi ne pas manger comme au paradis (au moins de temps en temps) ? Genèse 1.29 : « Voici, je vous donne toute herbe portant de la semence et qui est à la surface de toute la terre, et tout arbre ayant en lui du fruit d’arbre et portant de la semence : ce sera votre nourriture.« 
vegan-meal-plan-pizzaDans cette logique, je peux m’inscrire gratuitement au Veggie Challenge. Ainsi, je recevrai chaque matin, pendant 21 jours, une lettre d’info dans ma boîte mail et bénéficierai de conseils pratiques, d’astuces et de recettes. Qui ne serait pas prêt(e) à s’engager dans un challenge qui aura un impact positif sur sa santé, les animaux et la planète ?
www.veggie-challenge.fr

Pour aller plus loin :

  1. Le ménu d’Eden (PDF)
  2. Le végétarisme et les adventistes (ce qu’en disent les chercheurs)
  3. Remplacer la viande de poulet (avec quelques recettes)
  4. Eden : La définition du bonheur ultime
  5. Le Pourquoi de la réforme sanitaire
  6. Santé, alimentation et bible
  7. Des chaînes YouTube francophones pour des plats à base de plantes !
  8. Du cochon dans mon bobon ? (une vidéo de 2 minutes)

 

Publié dans nouvelles / infos, Réflexion (de la lecture) | Tagué , , | Laisser un commentaire