Mener une vie sans tache

Ou : Une vie victorieuse en christ

Ou : Pourquoi le Christ vint-il dans le monde ?

Voici un extrait d’un de mes livres favoris « Le Ministère de la Guérison » :

Le Christ vint en ce monde pour montrer qu’en recevant la puissance d’en haut, l’homme peut mener une vie sans tache. Avec une patience infatigable et une sympathie serviable, il allait au-devant des besoins des hommes. Par l’aimable attouchement de sa grâce, il bannissait de l’âme le doute et l’inquiétude, transformant l’inimitié en amour, l’incrédulité en confiance.

Il pouvait dire à qui il voulait: “Suis-moi”, et celui à qui il s’adressait se levait et le suivait. L’attrait des enchantements du monde était rompu. Au son de sa voix, l’esprit de l’ambition et de l’avidité s’enfuyait des cœurs, les hommes se levaient, affranchis, pour suivre le Sauveur.

Le Christ n’admettait aucune distinction de nationalité, de rang ou de croyance. Les scribes et les pharisiens désiraient tirer un avantage local et national des dons célestes et en exclure le reste de la famille de Dieu. Mais le Christ est venu pour abattre tout mur de séparation. Il vint montrer que ses dons de miséricorde et d’amour sont aussi illimités que l’air, la lumière ou les averses de pluie qui rafraîchissent la terre.

La vie du Christ a établi une religion sans caste, une religion dans laquelle Juifs et Gentils, libres et esclaves, unis par les liens de la fraternité, sont égaux devant Dieu. Rien d’artificieux ne teintait ses actes. Il ne faisait aucune différence entre voisins et étrangers, amis et ennemis. Ce qui touchait le cœur de Jésus, c’était l’âme assoiffée de l’eau de la vie.

Il ne délaissait aucun être humain comme sans valeur, mais il s’efforçait d’appliquer à toute âme le remède guérisseur. En quelque compagnie qu’il fût, il présentait une leçon appropriée au moment et aux circonstances. Toute insulte ou négligence d’un homme envers un autre homme le rendait plus conscient du besoin de l’humanité pour une sympathie divine et humaine. Il cherchait à insuffler l’espoir aux plus rudes et à ceux qui promettaient le moins, plaçant devant eux la certitude qu’ils pouvaient devenir irréprochables et débarrassés de toute méchanceté, possesseurs d’un caractère qui les ferait reconnaître comme enfants de Dieu.

Il rencontrait souvent ceux qui avaient glissé sous le contrôle de Satan, et n’avaient aucun pouvoir pour briser ses liens. A ceux-là, découragés, malades, tentés, déchus, Jésus adressait des paroles d’une tendre pitié, celles-là même dont ils avaient besoin et qu’ils pouvaient comprendre. Il en rencontrait d’autres, combattant corps à corps contre l’adversaire de leur âme. Il les encourageait à persévérer, les assurant qu’ils vaincraient, car les anges de Dieu étaient à leurs côtés et leur donneraient la victoire.

Il s’asseyait en hôte honoré à la table des publicains. Par sa sympathie et son amabilité en société, il montrait qu’il reconnaissait la dignité humaine. Les hommes aspiraient à mériter sa confiance. Ses paroles descendaient sur leurs cœurs assoiffés avec une puissance vivifiante et bénissante. De nouveaux désirs s’éveillaient. Pour ces parias de la société s’ouvrait la possibilité d’une vie nouvelle.

Bien qu’il fût juif, Jésus se mêlait librement aux Samaritains, tenant pour nulles les coutumes pharisaïques de sa nation. Malgré les préjugés de cette dernière, il acceptait l’hospitalité de ces gens méprisés. Il dormait sous leurs toits, mangeait à leurs tables, partageait les repas préparés et servis par eux, enseignant dans leurs rues, les traitant avec la plus grande gentillesse et la plus exquise courtoisie. Tout en attirant leur cœur par les liens de la sympathie humaine, sa grâce divine leur apportait le salut que les Juifs rejetaient.

– Le Ministère de la Guérison, Pages 22 et 23

Pour aller plus loin :

 

 

A propos A. Becker

Lire, écouter et regarder des encouragements selon la bible (par ex. des prédications adventistes) - pour grandir dans la foi !
Cet article, publié dans Ecouter une prédication, Réflexion (de la lecture), est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.