Les enfants – un héritage de l’Eternel

Pour imprimer cet article, cliquer sur le bouton tout en bas.

Parent avec enfant« Les enfants sont un héritage donné par l’Eternel. » – Psaume 127.3a (Martin)

Un héritage (souvent un objet de valeur), est-ce qu’on va le confier à quelqu’un d’autre ? (Malheureusement, de nos jours, certaines personnes peuvent être « obligées » de confier leur enfant à quelqu’un d’autre. Je pense notamment aux parents monoparentaux…) Mon enfant, pourquoi l’abandonner à la télévision ou aux jeux vidéos ?

« Beaucoup de pères et de mères semblent croire que s’ils apportent la nourriture et le vêtement à leurs enfants, et qu’ils les éduquent selon les standards du monde, ils ont rempli leur rôle. Ils sont trop occupés par leurs affaires ou les plaisirs pour faire de l’éducation de leurs enfants le sujet d’étude de leur vie. Ils ne cherchent pas à les former de sorte qu’ils emploieront leurs talents en l’honneur de leur Rédempteur. Salomon n’a pas dit: « Dis à l’enfant la voie qu’il doit suivre, même quand il sera vieux, il ne s’en écartera pas. » Mais bien plutôt: « Eduque l’enfant d’après la voie qu’il doit suivre ! Même quand il sera vieux, il ne s’en écartera pas. » – Ellen White, Child Guidance, p. 38

« Les intentions de Dieu à l’égard des enfants qui grandissent dans nos foyers dépassent de beaucoup ce que notre vision étriquée peut saisir. »Ellen White, Education, p. 295

Voici un article de la plume de Gamaliel Florez :

Où sont les enfants que je t’ai donnés ?

A plusieurs reprises, je me suis demandé : « Dans quel groupe serai-je quand Jésus reviendra ? » Certains doivent penser que c’est une question inconcevable pour un pasteur puisque celui qui travaille au salut des autres doit avoir la certitude d’avoir été sauvé en Jésus. Ce n’est cependant pas toujours le cas. Chaque jour est une nouvelle opportunité pour accepter le Seigneur comme notre Sauveur personnel et c’est cette expérience qui nous permet de vivre la joie du salut. La deuxième question que je me pose est : « Où seront mes enfants quand Jésus reviendra ? » Cette question est aussi significative que la première. Mais la réponse est bien plus complexe parce que cela ne tient pas à moi, mais à la volonté de mes enfants à qui le Seigneur a donné le droit de prendre leurs propres décisions.Je n’imagine pas le ciel sans mes enfants. Quelques jours seulement sans eux me rendent déjà nostalgique. Je ne peux donc pas concevoir l’éternité sans leur compagnie, sans leurs idées,leurs jeux, leur demande de conseils et d’orientation…

Le devoir des parents

« Les parents ont la responsabilité de développer chez leurs enfants les aptitudes nécessaires au service de Dieu (1). » Être parent implique beaucoup d’obligations, mais la plus importante est celle de faire tout ce que nous pouvons pour que nos enfants acceptent le salut. Dieu nous a donné cet exemple. La Bible le présente comme un Père pourvoyeur, un Père aimant, attentif aux besoins de ses enfants (voir Matthieu 7.7-17) et toujours disposé à consoler. Et, quant à notre salut, il n’a pas hésité à livrer son Fils unique (Jean 3.16). Que sommes nous prêts à faire pour le salut de nos enfants ? Avez-vous déjà réfléchi au fait que leur avenir dépende en grande partie de l’instruction spirituelle qu’ils ont reçue ? Il me semble que,si nous tenions compte de cela, le fait d’être parent parmi les adventistes du septième jour serait différent. Chers pasteurs, tout ce que nous faisons a une influence sur le salut ou la perdition de nos enfants. Dieu nous a donné le privilège et la responsabilité d’être parents.

Quand il donne une tâche, il donne aussi la manière de l’accomplir (2). Et, en ce qui concerne le salut, il nous a donné une grande aide à travers l’éducation chrétienne.En général, quand nous entendons parler d’éducation chrétienne, nous pensons au programme élaboré dans nos institutions éducatives. Néanmoins, l’inspiration montre qu’il s’agit d’un processus qui commence dans le foyer, continue dans l’église et se poursuit à l’école. « La discipline scolaire doit être le complément naturel de l’éducation au foyer (3). »

C’est un processus qui se fait tout le long de la vie de chaque être humain. Il « intéresse l’être tout entier, et toute la durée de l’existence qui s’offre à l’homme » (4).

Après avoir observé le comportement des membres adventistes, dans les pays où j’ai servi, j’en ai conclu que les parents adventistes font des efforts pour avoir des foyers chrétiens qui aident leurs enfants à prendre des décisions correctes. J’ai aussi remarqué qu’ils essayent de soutenir les activités de l’église en faveur de leurs enfants. En revanche, es statistiques de l’Église demeurent très claires : au moment de décider de l’éducation que recevront leurs enfants,la plupart optent pour une éducation séculaire (5).

Devant cette réalité, je me demande :

À quel point sommes- nous conséquents dans le désir que nos enfants soient sauvés ?

Et cela me remplit d’une terrible angoisse pastorale. Ce qu’on a tenté de faire dans le foyer et dans l’église peut être détruit puisque des responsables conduisent nos enfants en dehors des chemins du salut. « Comme à leur époque, le Seigneur désire que les enfants soient retirés des écoles où prédominent les influences mondaines pour aller dans nos écoles,où la Parole de Dieu représente la base de l’éducation (6). »

Un peuple avec une mission d’éducation

Ce n’est pas par hasard si, tout au long de l’histoire, le peuple de Dieu ait eu un système éducatif. D’ailleurs, l’éducation chrétienne fait partie du grand plan du salut.En évoquant l’histoire de l’éducation parmi le peuple de Dieu, les écoles des prophètes nous viennent à l’esprit.Mais elles n’ont été qu’une des nombreuses manifestations du projet divin d’éducation.Depuis les débuts de l’Église adventiste, de grands efforts ont été fournis pour développer un modèle d’éducation pour les enfants et les jeunes adventistes. Les débuts ont été tortueux et les premières tentatives ont fini en échec (7). Le Seigneur a continué à encourager les premiers pionniers pour qu’ils continuent à aller de l’avant et qu’ils établissent un système éducatif solide. Ellen G. White a été la grande représentante du plan de Dieu. Elle est considérée comme l’idéologue du système éducatif adventiste. Sa plume a été infatigable dans l’encouragement des frères à placer leurs enfants dans les écoles d’église. Sa préoccupation était le salut des plus petits. Elle avait peur que l’influence extérieure soit plus forte que celle du foyer et de l’église. Elle disait qu’« autant que possible, tous nos enfants devraient recevoir une éducation chrétienne » car Dieu lui-même nous avait attribué la responsabilité (8).

Actuellement, devant le peu d’élèves adventistes dans les centres éducatifs de l’Église, plusieurs arguments se profilent et le plus fréquent est celui des coûts. Pourtant, s’il devait faire face à une grave crise de santé d’un de ses enfants, n’importe quel parent ferait tous les sacrifices pour trouver les soins pour le guérir de cette maladie. L’éducation chrétienne touche à la vie éternelle. Il ne s’agit pas d’une solution passagère à un problème difficile, mais d’un outil de plus pour sauver nos enfants. « La plus belle éducation qui soit est celle qui fait acquérir la connaissance et la discipline qui épanouiront au mieux le caractère et prépareront à vivre une vie digne de Dieu. Ne perdons pas de vue l’éternité (9). »

En tant que pasteurs et anciens, nous avons le privilège de prendre part à l’effort salvateur de Dieu en faveur des enfants et des jeunes : « Dieu a confié à l’Église un rôle de gardien, pour qu’elle veille avec un soin jaloux sur les jeunes et les enfants, et de sentinelle, pour guetter l’ennemi et prévenir du danger (10). »

L’inspiration a élevé l’œuvre de l’éducation au même niveau que la rédemption, comme une seule entité. Le soutien de l’éducation chrétienne adventiste doit être une priorité dans l’agenda du pasteur adventiste (12).

Plus que n’importe qui, il doit motiver l’église à diriger ses enfants dans nos écoles, lycées et universités, et s’approcher des enseignants et des institutions éducatives pour les soutenir dans l’effort quotidien d’évangélisation qu’ils fournissent à travers l’éducation. Le pasteur sert de lien entre l’église et l’institution éducative pour que chacune comprenne qu’elle travaille pour le même objectif (13).

Je sais où je veux que mes enfants passent l’éternité :avec moi, au ciel, et, ensuite, sur la nouvelle terre. Je veux qu’ils connaissent l’amour de Dieu et qu’ils l’aiment de tout leur cœur. Pour cela, je me suis efforcé de leur offrir un foyer chrétien, de les conduire à une église aimante et de les inscrire dans une institution adventiste.Vivre pour l’éternité dans un monde parfait sera absolument merveilleux. Quel privilège que de pouvoir partager cette expérience avec mes enfants !

 

Références :

  1. Ellen G. White, Conseils aux éducateurs aux parents et aux étudiants, « Le foyer, une école », p. 107.
  1. Seventh-day Adventist Bible Commentary [Commentaire biblique adventiste],vol. 5, p. 445.
  1. Ellen G. White, Conseils aux éducateurs aux parents et aux étudiants, « Les écoles d’église », p. 141.
  1. Ibid., Éducation, chapitre 1, p. 15.
  1. À la Division interaméricaine, la plupart des étudiants des institutions éducatives ne sont pas adventistes.
  1. Ellen G. White, Conseils aux éducateurs aux parents et aux étudiants, « L’école d’église », p. 134.
  1. Georges R. Knight, Notre Église, chap. 4, p. 85.
  1. Ellen G. White, Conseils aux éducateurs aux parents et aux étudiants, « Le foyer, une école », p. 128.
  1. Ibid., « L’objectif de nos écoles », p. 39.
  1. Ibid., « Les école d’église », p. 134.
  1. Voir Ibid., Éducation, chap. 4, p. 33.
  1. Voir Ibid., Conseils aux éducateurs aux parents et aux étudiants, « L’objectif denos écoles », p. 37.
  2. Ibid., « L’école d’église », p. 135

Source : L’Ancien, p. 26

Pour aller plus loin :

 

 

A propos A. Becker

Lire, écouter et regarder des encouragements selon la bible (par ex. des prédications adventistes) - pour grandir dans la foi !
Cet article, publié dans Lire une prédication, Prédication adventiste, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Les enfants – un héritage de l’Eternel

  1. Rholf dit :

    Nous voulons si souvent évangéliser le monde alors que nous avons beaucoup à faire dans nos foyers.
    Merci de ce partage essentiel de nos vies parentales .

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.