Comment Dieu souhaite bénir ses enfants

Le style de vie prévu par le créateur – et ses bienfaits

ou

Les avantages d’une vie fidèle

« La bénédiction, si vous obéissez aux Commandements de L’ÉTERNEL, votre Dieu, que je vous prescris en ce jour. »Deutéronome 11.27

Par Don Mackintosh (article de la semaine de prière 2014)

Aussi bien dans la communauté scientifique que dans la communauté religieuse se manifeste un intérêt croissant pour la vie de l’ancien prophète hébreu Daniel. Cet intérêt est favorisé en partie par l’augmentation de la morbidité [proportion entre les personnes malades et les personnes en bonne santé – note du traducteur] dans les nations occidentales.

La vie et les pratiques de santé de Daniel reposaient sur la loi morale et sur les lois de la santé, toutes deux données par Dieu. Daniel apparaît comme un exemple d’intégrité dans un monde corrompu. Lui et ses compagnons risquèrent même leur vie pour demeurer fidèles aux lois divines.

Examinons brièvement ce que disent certaines études actuelles sur les pratiques de santé de Daniel reposant sur la Bible.

Le choix du meilleur régime

Lorsqu’on offrit à Daniel la nourriture provenant de la table du roi, il choisit plutôt de ne consommer que des aliments d’origine végétale (Daniel 1.16), le régime prescrit à l’origine à l’humanité, au moment de la création (Genèse 1.29).

Lorsque, récemment, des chercheurs suivirent pendant 21 jours un régime végétarien, on découvrit que l’adoption de ce régime « améliorait la santé cardiovasculaire et le métabolisme ».1 De plus, ceux qui suivaient ce régime avaient un meilleur contrôle du taux de sucre dans leur sang,2 ce qui, comme les chercheurs le découvrent, est en relation directe avec le niveau de contrôle de soi-même et avec la volonté.3 Exprimé plus simplement, si le taux de sucre dans votre sang demeure constamment au niveau optimal, votre capacité à maîtriser vos actions et à atteindre vos objectifs s’en trouve considérablement améliorée.

Le régime végétarien réclamé par Daniel et ses amis les protégea de la consommation de produits animaux, qui sont riches en acide arachidonique, un produit chimique dont on a démontré qu’il augmentait les sentiments et émotions négatifs.4 Le régime suivi par Daniel d’après les indications de la Bible augmenta ses capacités mentales et le mit donc en bonne place pour servir d’exemple pour les principes et les desseins de Dieu.

Daniel choisit de boire de l’eau plutôt que du vin. Ceci aussi a pu affûter ses capacités mentales. Non seulement boire de l’eau favorise la mémoire chez les jeunes,5 mais une enquête récente réalisée par l’Université d’East London, Afrique du Sud, suggère que boire seulement trois verres d’eau avant de passer un test améliore le temps de réaction jusqu’à 14%.6 Rien d’étonnant à ce que Daniel et ses amis aient joui de capacités mentales « dix fois supérieures » (Daniel 1.20) !

La prière et la méditation

Daniel avait une vie de prière et de méditation de la Parole de Dieu.

Les chercheurs ont été étonnés de découvrir que simplement penser à des sujets religieux peut fortifier la maîtrise de soi.7 Une autre enquête a révélé que la prière est « une sorte de gymnastique mentale favorisant la maîtrise de soi ».8 Trois heures seulement passées en prière produisent une « amélioration de l’attention », et 11 heures produisent une « amélioration des connexions nerveuses entre des régions du cerveau importantes pour conserver sa concentration, ignorer les distractions et maîtriser ses impulsions ».9 Cette enquête fit que les participants eurent « plus de matière grise dans le cortex préfrontal »,10 ainsi qu’un plus grand « afflux de sang dans le cortex préfrontal »,11 le centre de commande du cerveau pour les fonctions qui différencient les humains du règne animal.

Ainsi, ceux qui suivent la pratique de Daniel, reposant sur la Bible, de la prière privée (chapitre 10), en plus de la prière collective (chapitres 1 et 2), peuvent s’attendre à des résultats semblables.

La santé mentale de Daniel et son succès étaient certainement dus à sa confiance en Dieu. Il obéit sans fléchir à la loi morale de Dieu, ainsi qu’aux lois sanitaires (9.4, 13). Sa fidélité aux lois divines ne fut pas seulement un bienfait pour lui-même, mais aussi pour ceux qu’il servait, comme on le voit dans les décisions du roi Darius, roi des Mèdes, qui le mit à la tête des affaires royales, « afin que le roi ne subisse aucun préjudice [financier] » (6.3). La haute idée que se faisait Daniel de la loi de Dieu l’amena à se montrer honnête non seulement dans les pratiques de sa propre vie, mais aussi dans les affaires du roi et dans les finances du royaume.

L’honnêteté

Les recherches contemporaines sur l’honnêteté ont découvert que ceux qui ont été exposés à la loi de Dieu, même récemment, font preuve d’un plus haut degré d’honnêteté.

Les participants d’une de ces études furent répartis en deux groupes. On demanda à l’un de ces groupes de citer les Dix Commandements, et à l’autre de citer 10 livres lus au cours de leurs études supérieures. Dans le groupe qui devait citer dix livres, on observa que beaucoup avaient triché. Par contre, dans le groupe qui devait citer les Dix Commandements, personne ne tricha.

On répéta l’expérience, cette fois-ci en demandant aux participants de citer soit le code d’honneur de leur établissement d’enseignement, soit les Dix Commandements. De nouveau, ceux qui s’étaient concentrés sur les Dix Commandements se montrèrent nettement plus honnêtes. Même lorsque cette expérience fut faite sur un groupe de participants qui se reconnaissaient comme athées, on constata les mêmes résultats.12

Bien que Daniel ait dû affronter de nombreuses situations difficiles, il garda toujours un esprit de reconnaissance, prenant même le temps d’exprimer des actions de grâce lorsqu’il eut connaissance du décret qui allait le jeter dans la fosse aux lions ! (6.11).

On a démontré que la capacité à garder une attitude de reconnaissance permet d’avoir moins de problèmes de santé, une meilleure perspective sur la vie, et la capacité de progresser vers d’importants objectifs personnels dans le domaine des études, des relations humaines, de la santé, et autres.13 La science recommande qu’on tienne un journal quotidien des sujets de reconnaissance pour pouvoir jouir d’une santé optimale du cerveau et du corps.

Garder l’héritage

Bien que de nombreux facteurs aient influencé les premières années de Daniel, la réforme du roi Josias a peut-être joué aussi un rôle positif sur la vie de Daniel. Celui-ci était très jeune lorsque Josias ramena le peuple d’Israël à la fidélité à Dieu et à sa loi.

L’engagement de Daniel envers la loi de Dieu nous rappelle la détermination du jeune roi Josias d’exalter la loi de Dieu et le style de vie qui l’accompagne (voir 2 Rois 22 et 23). Comme résultat de sa

redécouverte de la loi de Dieu, Josias passa par un réveil et une réforme, qui amenèrent la nation tout entière à passer par ce même réveil. L’Écriture accorde à ce roi les plus belles félicitations : « Il n’y eut jamais avant lui de roi qui, comme lui, revint au SEIGNEUR de tout son cœur, de toute son âme et de toute sa force, selon toute la loi de Moïse ; et après lui, il ne s’en est jamais levé de semblable » (2 Rois 23.25).

On peut mettre en parallèle la vie fidèle et le style de vie de Josias et ceux de Daniel et de ses amis, qui, des années plus tard, exilés dans un pays étranger, décidèrent de vivre une vie d’intégrité à la cour du roi de Babylone.

Ellen G. White a écrit : « Le caractère de Daniel est présenté au monde comme un exemple frappant de ce que la grâce de Dieu peut faire d’hommes qui, par nature, sont déchus et corrompus par le péché. Le récit de sa vie noble et désintéressée est un encouragement pour tous les humains. Il nous apprend à faire provision de force pour résister noblement à la tentation et pour prendre parti fermement et avec la grâce de la douceur pour ce qui est juste, même face aux épreuves les plus rudes. »14

Que Dieu nous aide à être fidèles, comme le fut Daniel, dans le milieu dans lequel nous vivons !

 

DON MACKINTOSH EST DIRECTEUR DU DÉPARTEMENT DE LA SANTÉ ET AUMÔNIER DE L’INSTITUT WEIMAR EN CALIFORNIE, ÉTATS-UNIS.

 

Pour aller plus loin :

La réforme sanitaire et son lien avec la vie spirituelle – dans le contexte du retour du Christ (vidéo)

– Références quant à l’article ci-dessus

1 Richard J. Bloomer, Mohammad M. Kabir, John F. Trepanowski, Robert E. Canale & Tyler M. Farney, « A 21-Day Daniel Fast Improves Selected Biomarkers of Antioxidant Status and Oxidative Stress in Men and Women » [Un jeûne de 21 jours à la manière de Daniel améliore les bio-marqueurs sélectionnés du statut des antioxydants et du stress oxydatif chez les hommes et les femmes], Nutrition and Metabolism 8, 2011, p. 17. Disponible sur l’Internet à l’adresse suivante : www.nutritionandmetabolism.com/content/8/1/17

2 Ibid.

3 M.T. Gailliot, R.F. Baumeister, C.N. DeWall, J.K. Maner, E.A. Plant, D.M. Tice, L.E. Brewer & B.J. Schmeichel, « Self-Control Relies on Glucose as a Limited Energy Source: Willpower Is More Than a Metaphor » [La maîtrise de soi dépend du glucose comme source d’énergie limitée : la volonté est plus qu’une métaphore], Journal of Personality and Social Psychology 92, n° 2, février 2007, p. 325–336. Disponible sur l’Internet à l’adresse suivante : www.ncbi.nlm.nih/gov/pubmed/17279852

4 Bonnie L. Beezhold, Carol S. Johnston & Deanna R. Daigle, « Vegetarian Diets Are Associated With Healthy Mood States: a Cross-sectional Study in Seventh-day Adventist Adults » [Les régimes végétariens sont associés à des sentiments positifs : enquête réalisée sur différentes couches de la société parmi les adultes adventistes du septième jour], Nutrition Journal 9, 2010, p. 26. Disponible sur l’Internet à l’adresse suivante : www.nutritionj.com/content/9/1/26

5 D. Benton & S. Burgess, « The Effect of the Consumption of Water on the Memory and Attention of Children » [Les effets de la consommation d’eau sur la mémoire et l’attention des enfants], Appetite 53, n° 1, août 2009, p. 143–146. Vous trouverez un résumé de cet article sur l’Internet à l’adresse suivante : www.ncbi.nlm.nih/gov/pubmed/19445987

6 « How Drinking a Glass of Water Can Make Your Brain 14 Per Cent Faster » [Comment boire un verre d’eau peut accélérer le fonctionnement de votre cerveau de 14%]. Disponible sur l’Internet à l’adresse suivante : www.dailymail.co.uk/health/article-2366353/How-drinking-glass-water-make-brain-14-faster.html

7 « Religion Helps Us Gain Self-control, Study Suggests » [Une enquête suggère que la religion peut nous aider à améliorer la maîtrise de soi], Science DailyNews, 24 janvier 2012. Disponible sur l’Internet à l’adresse suivante : www.sciencedaily.com/releases/2012/01/120124113045.htm

8 Roy F. Baumeister & John Tierney, Willpower: Rediscovering the Greatest Human Strength [La volonté : la redécouverte de la plus grande force humaine], Penguin Press, New York, 2011, p. 180.

9 Kelly McGonigal, The Willpower Instinct: How Self-control Works, Why It Matters, and What You Can Do to Get More of It [L’instinct de volonté : comment fonctionne la maîtrise de soi, pourquoi c’est important, et ce que vous pouvez faire pour l’améliorer], Avery, New York, 2012, p. 25.

10 Ibid., p. 24.

11 Ibid., p. 25.

12 Dan Ariely, The (Honest) Truth About Dishonesty: How We Lie to Everyone—Especially Ourselves [La vérité (honnête) sur la malhonnêteté : comment nous mentons à tout le monde, spécialement à nous-mêmes], Harper, New York, 2012, p. 39–44.

13 Robert A. Emmons & Michael M. McCullough, « Counting Blessings Versus Burdens: An Experimental Investigation of Gratitude and Subjective Well-being in Daily Life » [Quand on compare ses bénédictions et ses fardeaux : enquête expérimentale sur la gratitude et le bien-être subjectif de la vie quotidienne], Journal of Personality and Social Psychology 84, n° 2, février 2003, p. 377–389. Vous trouverez un résumé de cet article sur l’Internet à l’adresse suivante : http://psycnet.apa.org/index.cfm?fa=buy.optionToBuy&id=2003-01140-012

14 Ellen White, Fundamentals of Christian Education [Principes d’éducation chrétienne], p. 79 / Conseils sur la nutrition et les aliments, p. 34

A propos A. Becker

Lire, écouter et regarder des encouragements selon la bible (par ex. des prédications adventistes) - pour grandir dans la foi !
Cet article, publié dans Lire une prédication, Prédication adventiste, Regarder une vidéo, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.