Accepter le sacrifice du Christ

Accepter le sacrifice du Christ – c’est pratique, cela va bouleverser ma vie

Déjà avant la Pâque juive qu’il passait avec ses amis, Jésus avait invité ses auditeurs d’accepter son sacrifice : « Le pain vivant qui est descendu du ciel, c’est moi. Celui qui mange de ce pain vivra pour toujours. Et le pain que je donnerai, c’est mon corps, je le donne pour la vie du monde. » Jésus leur dit : « Oui, je vous le dis, c’est la vérité : si vous ne mangez pas le corps du Fils de l’homme et si vous ne buvez pas son sang, vous n’aurez pas la vie en vous. Si quelqu’un mange mon corps et boit mon sang, il vit avec Dieu pour toujours. Et moi, le dernier jour, je le relèverai de la mort. Mon corps est une vraie nourriture et mon sang est une vraie boisson. » – Jean 6.51+53-55

Cette image est tellement forte, puisqu’il s’agit d’une double image : « manger » PLUS « boire » Jésus. Cela signifie simplement que comme la nourriture, qui devient partie de nous lorsque nous la mangeons, Jésus souhaite devenir part de notre vie.

D’ailleurs, c’est exactement l’explication que Jésus a donnée à ses auditeurs. Voici la signification de « manger sa chair est de boire son sang » : « Si quelqu’un mange mon corps et boit mon sang, il vit en moi, et moi je vis en lui. » – Jean 6.56

Autrement dit, Jésus nous invite à une fusion totale avec lui ! Y aurait-il un concept plus étrange – la fusion d’un être humain avec le Fils de Dieu ?

De nos jours, cette image peut toujours choquer – comme déjà il y a 2.000 ans. Une partie des disciples était tellement sous le choc, qu’ils ont décidé de se séparer de Jésus : « En entendant Jésus, beaucoup de ses disciples disent : « Ces paroles sont dures à entendre. Qui peut continuer à les écouter ? » À partir de ce moment, beaucoup de disciples s’en vont et ils n’accompagnent plus Jésus. » – Jean 6.60+66

Nous avons vu qu’au cours de la première génération de chrétiens, ce message divisait les disciples de Jésus. Nous savons que tout ce qui est écrit, est écrit pour notre enseignement (Romains 15.4; 1 Corinthiens 10.11). Serait-il possible, que l’histoire puisse se répéter, que la même idée puisse encore produire un criblage – cette fois-ci au cours de la dernière génération de chrétiens ?

Finalement, que diriez-vous si quelqu’un refusait votre cadeau ? Alors, ne refusons pas le cadeau du Christ ! Jésus à tout donné – est-ce que je suis prêt de tout accepter ? Prions pour que chacun de nous puisse rentrer dans le projet de Dieu – et accepter son sacrifice (avec tout ce que cela peut impliquer).

Pour aller plus loin :

A propos A. Becker

Lire, écouter et regarder des encouragements selon la bible (par ex. des prédications adventistes) - pour grandir dans la foi !
Cet article, publié dans Prédication adventiste, Réflexion (de la lecture), Regarder une vidéo, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Accepter le sacrifice du Christ

  1. Ping : Pourquoi accepter le sacrifice de Jésus ? | Prédications adventistes

  2. Ping : Avoir le Christ en soi, l’espérance de la gloire | Prédications adventistes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.