Avancer dans la foi

Ou : La muraille de Jéricho devant nous

Tout d’abord, il y ici plusieurs textes parallèles :

1)

« Or, Jérico était close et fermée avec soin, à cause des enfants d’Israël; il n’y avait personne qui en sortit ni qui y entrât. Et l’Eternel dit à Josué: Regarde, j’ai livré entre tes mains Jérico, et son roi, et ses hommes forts et vaillants. » – Josué 6.1 et 2 (Ostervald, 1877)

« Le septième jour, ils se lèvent avant le soleil et ils font sept fois le tour de la ville de la même façon. C’est le seul jour où ils font sept fois le tour de la ville. La septième fois, quand les prêtres ont soufflé dans leur corne, Josué dit au peuple : Poussez le cri de guerre ! Le SEIGNEUR vous a livré la ville ! Alors les prêtres soufflent dans leur corne. Le peuple pousse un grand cri de guerre, et les murs de la ville tombent. Les Israélites montent tout de suite vers la ville, chacun droit devant soi, et ils la prennent. » – Josué 6.15,16,20

2)

« Or, Josué avait fait ce commandement au peuple, disant: Vous ne jetterez point de cris de joie, et vous ne ferez point entendre votre voix, et il ne sortira pas un seul mot de votre bouche, (…) » – Josué 6.10 (Ostervald)

« Car ainsi a parlé le Seigneur, l’Éternel, le Saint d’Israël : C’est dans le retour à Dieu et le repos que sera votre salut. C’est dans le calme et la confiance que sera votre force. (…) » – Ésaïe 30.15 (Colombe)

3)

« (…) et il ne sortira pas un seul mot de votre bouche, jusqu’au jour que je vous dirai: Poussez des cris, de joie; alors vous le ferez. » – Josué 6.10 (Ostervald)

« Et il cria avec force et à haute voix, et dit: Elle est tombée, elle est tombée la grande Babylone (…) » – Apocalypse 18.2

A noter : Il y a un lien entre Jéricho et Babylone. Le lien, c’est le vêtement, ou le manteau. Regardons Josué 7.21 (Bible du Semeur) : Akân dit : « J’ai vu dans le butin un magnifique manteau de Babylone (= Sinéar), deux cents pièces d’argent et un lingot d’or d’une livre. J’en ai eu fortement envie, alors je m’en suis emparé. (…) »

Concernant le manteau, ou la robe, voir aussi Matthieu 22.12 (Ostervald) : « Il lui dit: Mon ami, comment es-tu entré ici sans avoir un habit de noces? Et il eut la bouche fermée. » Il faut savoir qu’à l’époque, chaque invité recevait un vêtement de fête. Or, un des invités préférait sa propre robe – comme Akân. Malheureusement, Akân pensait que pour aller en Canaan, il pouvait porter sa propre robe (ses propres œuvres). Mais nos (bonnes) œuvres nous donnent nullement l’accès au ciel !

Application : Nous, qui souhaitons rentrer au Canaan céleste devons accepter la robe de Jésus (son caractère, sa justice, son caractère juste) : « Je te conseille ‘d’acheter’ de moi (…) des vêtements blancs, afin que tu en sois vêtu, et que la honte de ta nudité ne paraisse point. (…) » – Apocalypse 3.18

Grâce à Matthieu 22, nous savons que ce vêtement est un cadeau. Nous ne le pouvons pas acheter (ou mériter) !

Revenons à l’histoire de la prise de Jéricho. Elle nous apprend certainement une chose : « Je puis tout par Christ, qui me fortifie. » Philippiens 4.13 (Ostervald)

L’histoire de la prise de Jéricho, quel est son intérêt pour nous ? La vidéo suivante répondra à cette question : Que faire quand la muraille de Jéricho se dresse devant nous ? (prédication)

Publicités

A propos A. Becker

Lire, écouter et regarder des encouragements selon la bible (par ex. des prédications adventistes) - pour grandir dans la foi !
Cet article, publié dans Prédication adventiste, Regarder une vidéo, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s