Jésus, l’exemple d’un bon leader

Ou : Le leadership – Agir de façon éthique et responsable

Ou : Avoir le rôle d’Ancien ou de Pasteur dans l’église (adventiste)

Ou : Etre un bon dirigeant

CLA.jpg

source : justbetweenus.org

  1. Devenir un leader comme Jésus
  2. Le leadership : Agir de façon éthique et responsable
  3. La crise du leadership (vidéo)

English links (SDA)

English links (non SDA) : see below

Seven Dimensions of Christian Leadership.png

source : ministrylift.ca

Publicités

A propos A. Becker

Lire, écouter et regarder des encouragements selon la bible (par ex. des prédications adventistes) - pour grandir dans la foi !
Cet article, publié dans Ecouter une prédication, Lire une prédication, Regarder une vidéo, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Jésus, l’exemple d’un bon leader

  1. Bonsoir,
    Vos deux liens sont très différents.
    Le premier part de Dieu, le deuxième est humaniste sans dieu, il part de l’homme, celui de Lowell C. Cooper.

    Est-il simplement possible d’être chrétien et leader?

    Matthew 23:8-12 Contemporary English Version (CEV)

    8 But none of you should be called a teacher. You have only one teacher, and all of you are like brothers and sisters. 9 Don’t call anyone on earth your father. All of you have the same Father in heaven. 10 None of you should be called the leader. The Messiah is your only leader. 11 Whoever is the greatest should be the servant of the others. 12 If you put yourself above others, you will be put down. But if you humble yourself, you will be honored.

    • A. Becker dit :

      Bonjour, merci pour vos remarques. Je suis d’accord, on ne peut pas être un bon leader en laissant Dieu de côté. C’est pour cela que je ne soutiens pas le leadership humaniste. Est-ce que Lowell C. Cooper soutient le leadership humaniste ? Vu que je n’ai lu qu’un seul article de sa plume, je ne peux pas le dire… Par contre, ce que j’aime dans son article, c’est qu’il est pratique et concret. Il nous rappelle « les erreurs (éthiques) les plus courantes en matière de leadership (chrétien), soit :
      – être incapable de mettre le doigt sur le vrai problème et de le résoudre ;
      – faire fi de l’autorité ;
      – s’excuser, puis blâmer les autres ;
      – devenir jaloux du succès d’un autre ;
      – s’apitoyer sur soi au point de tordre la réalité ;
      – croire qu’un dirigeant est exempt des règles qui s’appliquent aux autres. »

      Votre deuxième question est très importante : Est-il possible d’être chrétien et leader ?
      Pour moi, un example de leader chrétien, ce sont les anciens (ou evêques) dans la bible, voir les textes suivans :
      « Prenez donc garde à vous-mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint-Esprit vous a établis évêques, pour paître l’Eglise de Dieu, qu’il a acquise par son propre sang. » – Actes 20.28

      « Si quelqu’un désire d’être évêque, il désire une œuvre excellente. » – 1 Timothée 3.1

      « Paissez le troupeau de Dieu qui vous est commis, veillant sur lui, non par contrainte, mais volontairement; non pour un gain déshonnête, mais par affection. » – 1 Pierre 5.2

      J’ai trouvé ces passages bibliques dans cet article : https://bible.org/seriespage/2-biblical-qualifications-pastoral-eldership-titus-15-9-1-tim-31-7-1-peter-51-4

      Le passage de Matthieu 23 signifie, à mon avis, que l’on ne devrait pas essayer de prendre la place de Jésus (qui est à la tête de l’église). En même temps, le peuple de Dieu a besoin de dirigeants (humbles). Voir l’exemple de Moïse…

      Selon moi, un responsable dans l’église devrait être un (bon) leader…

      Que Dieu nous quide dans l’étude de sa parole,
      A. Becker

      • J ai souhaité dire, qu’il n’existait que des chrétiens! 😉 Donc aucun leader du tout … (ni mieux ni mois bien mais pas du tout, un seul étant notre leader: Jésus)

      • A. Becker dit :

        Je suis d’accord avec vous – seul Jésus est notre leader, notre chef-guide.
        En même temps, tout dépend comment on comprend le terme « leader »…
        Comment comprenez-vous des versets comme 1 Pierre 5.2 : « Paissez le troupeau de Dieu qui vous est commis, veillant sur lui, non par contrainte, mais volontairement; non pour un gain déshonnête, mais par affection. »
        Pourrait-on dire que ceux qui s’occupent du troupeau (d’une congrégation locale) sont des « leaders » (on pourrait aussi utiliser le terme francophone « responsables ») ?

      • Oui, responsable. Mais responsables de quoi? Dans ce contexte, Pierre transmet à toutes les personnes de plus de 30 ans, les anciens: paitre le troupeau. C’est à dire le nourrir, réellement le nourrir (de nourriture qui se mange) veiller à ce qu’il ne manque de rien, en prendre soin, le protéger. C’est une très grande RESPONSABILITÉ! 🙂
        Actuellement beaucoup de « leaders » ne sont pas chrétiens! Ce sont des théologiens. Ils ne comprennent pas la Bible, ne la connaissent pas, ne la lisent pas. Comment voulez-vous qu’ils puissent prendre soin de quelqu’un?

      • A. Becker dit :

        Permettez-moi deux remarques :
        1) Concernant 1 Pierre 5.2 : Je ne pense pas que Pierre parle ici de nourriture physique. Sinon, il faudrait prendre le verset entier à la lettre : « Paissez le troupeau de Dieu qui vous est commis, veillant sur lui, non par contrainte, mais volontairement; non pour un gain déshonnête, mais par affection. »
        Or, Pierre utilise ici une image (Dieu/Christ est le berger, les croyants sont les brebis). Ici, le texte parle de brebis « spirituels » – qui ont besoin de nourriture « spirituelle » (une tâche majeure d’un leader est d’exhorter et nourrir les brebis – voir 1 Timothée 3.1-7).
        2) Effectivement, il peut y avoir de « leaders » qui ne se comportent pas en tant que chrétien – on pourrait dire de « mauvais » responsables. Or, ce problème n’est pas nouveau. Jésus en a déjà parlé à son époque : « … Ce sont des aveugles qui conduisent (ou : « guident ») des aveugles; que si un aveugle conduit un autre aveugle, ils tomberont tous deux dans la fosse. » – Matthieu 15.14
        Ce qui est important, c’est que chacun de nous ait le but d’être un « bon » leader (chacun dans sa sphère d’influence). Qu’elle est l’espérance de ces fidèles « leaders » (ou : « guides ») ? Daniel 12.3b nous en parle : « Ceux qui en auront amené (ou : « guidé ») plusieurs à la justice, luiront comme les étoiles, à toujours et à perpétuité. »
        Que Dieu nous donne l’humilité nécessaire pour être un bon « leader » !-

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s