Le Sabbat n’a pas été remplacé par le dimanche

Ou : Le Sabbat, un jour pour l’homme

Aussi : Faire du Sabbat ses délices

« Si tu fais du sabbat tes délices, Pour sanctifier l’Eternel en le glorifiant, et si tu l’honores en ne suivant point tes voies, en ne te pas livrant à tes penchants et à de vains discours, alors tu mettras ton plaisir en l’Eternel, et je te ferai monter sur les hauteurs du pays. » – Ésaïe 58.13 et 14a

Ayant récemment découvert un livret intitulé « Le Sabbat et nous » (qui ne semble plus être en vente), j’aimerais bien le partager avec vous. Voir ci-dessous pour le sommaire et les deux PDF (livret en deux parties) :

  1. Le Sabbat et nous – pages 1 à 24
  2. Le Sabbat et nous – pages 25 à 34

Bonne lecture !

Sommaire du livre « Le Sabbat et nous » – page 0

Introduction – page 1

I. Aspects théologiques du Sabbat – page 2

A. Caractères principaux du Sabbat – page 2

1. Sabbat, commandement divin (création / décalogue) – page 3

2. Sabbat, commandement universel (autorité du législateur / Jésus-Christ et le repos / repos universel) – page 6

B. Du Sabbat au dimanche – page 14

1. Abandon du Sabbat par le christianisme – page 14

2. Les irréductibles – page 16

 

II. Les effets du Sabbat – page 20

A. …dans les relations – page 21

1. …avec Dieu (Le Sabbat élève l’homme / Le Sabbat et présence de Dieu / Le Sabbat qui renouvelle la foi dans le Créateur) – page 21

2. Le Sabbat et le prochain (L’exemple de Jésus-Christ / Le Sabbat, jour pour faire le bien) – page 25

B. Le Sabbat dans le travail – page 28

1. La conception du travail (Libération et sens du travail / Le Sabbat et les œuvres de la semaine) – page 28

2. Le repos enfin possible : Le Sabbat et délivrance – page 31

Pour aller plus loin :


Le dimanche aurait remplacé le sabbat ?

En tant qu’Adventistes du septième jour, nous entendons souvent nos frères et sœurs chrétiens d’autres confessions affirmer que la loi a été abolie, ou que nous ne sommes pas sous la loi mais sous la grâce. Cependant, ce qu’ils disent en réalité est que seul le quatrième commandement a été aboli. Néanmoins, bon nombre ne disent même pas cela. Ils disent au contraire que le sabbat du septième jour a été remplacé par le premier jour de la semaine, le dimanche, en l’honneur de la résurrection de Jésus. Et ils estiment avoir des textes pour le prouver aussi.

Voici quelques-uns des textes dans le Nouveau Testament dont beaucoup de chrétiens croient qu’ils indiqueraient que le sabbat est passé du septième jour (dans l’Ancien Testament) au premier jour (dans le Nouveau Testament). En les lisant, demandons-nous s’ils parlent véritablement d’un changement de jour, ou s’ils décrivent simplement des évènements qui se sont passés ce jour-là sans toutefois arriver au point où un changement eut été prescrit.
1) Lisez Jean 20:19-23. Pour quelle raison les disciples étaient-ils assemblés dans cette chambre? Que disent ces versets sur le fait de savoir si c’était un culte en l’honneur de la résurrection de Jésus, comme certains le disent?
2) Lisez Actes 20:6, 7. Ces versets indiquent-ils que le sabbat était remplacé par le dimanche, le premier jour de la semaine? Voir aussi Actes 2:46.
3) Lisez 1 Corinthiens 16:1-4. En dehors du fait qu’ils devaient mettre de côté les offrandes à la maison dès le premier jour de la semaine, qu’est-ce que cela nous enseigne sur un quelconque changement du sabbat au dimanche?
Voici l’essence de la « preuve » textuelle utilisée pour promouvoir la doctrine que le premier jour de la semaine a remplacé le sabbat du septième jour. En dehors de décrire quelques fois où, pour des raisons diverses, des croyants s’étaient réunis, pas un seul texte n’indique que ces rassemblements étaient des services de culte tenus le premier jour comme un remplacement du sabbat du septième jour. Cet argument est simplement fondé sur une lecture des textes basée sur la tradition chrétienne séculaire de l’observation du dimanche. Cela revient à insérer quelque chose dans ces versets qui n’y était jamais dans un premier temps.

(Guide d’étude de la bible, 8 mai, 2018)


Les 10 commandements sont toujours valables – on les trouve dans le 1er testament comme dans le 2ème testament :10 commandements - AT et NT


Adorons le Créateur !

« Après cela, je vis un autre ange qui volait par le milieu du ciel, portant l’évangile éternel (*), pour l’annoncer à ceux qui habitent sur la terre, à toute nation, à toute tribu, à toute langue et à toute peuple. Il disait d’une voix forte: Craignez Dieu, et lui donnez gloire, car l’heure de son jugement est venue; et adorez (**) celui qui a fait le ciel, la terre, la mer et les sources des eaux (***). » – Apocalypse 14.6+7

(*) « Si l’évangile signifie « bonne nouvelle », cela signifie que, bien que nous soyons tous des pécheurs ayant violé la loi de Dieu, au jour du jugement, tout comme le voleur sur la croix (a), nous ne subirons pas la pénalité que nous méritons pour notre péché et notre violation de la loi. » – Guide d’étude de la bible (23/05/2018)

(a) voir Luc 23.43: « Jésus lui dit : Ici et maintenant, je te dis une chose certaine : Tu seras avec moi dans le paradis. »

(**) Adorer le créateur – le jour du repos : le sabbat (voir Exode 20.8-11). A savoir : « shabbat » se traduit avec « repos ».

(***) « Peut-être la référence aux ‘’sources d’eaux’’ dans le contexte d’un message divin de l’arrivée d’un moment unique de jugement divin cherche à attirer l’attention du lecteur sur une période antérieure au jugement divin. (…) Peut-être que Dieu avait l’intention de faire allusion à l’inondation par l’expression ‘’sources d’eaux’’. Cela souligne la vérité qu’Il est en effet un Dieu de jugement, mais aussi un Dieu fidèle et éternellement bienveillant (mis en évidence dans le récit du déluge dans Genèse). Si tel est le cas, l’implication personnelle et spirituelle de la connotation relative à l’inondation déclenchée, que sous-tend l’expression ‘’sources d’eaux’’, peut avoir pour but d’inciter le lecteur à prendre au sérieux l’arrivée imminente d’un nouveau procès du jugement divin sur le plan individuel, dans le contexte de la fin des temps, tel qu’annoncé par le premier messager d’Apocalypse 14. » – John Baldwin, ed., Creation, Catastrophe, and Calvary: Why a Global Flood Is Vital to the Doctrine of Atonement, Review and Herald® Publishing Association, 2000, p. 27

Publicités

A propos A. Becker

Lire, écouter et regarder des encouragements selon la bible (par ex. des prédications adventistes) - pour grandir dans la foi !
Galerie | Cet article, publié dans Lire une prédication, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s