Heureux d’être disciple – une formation, ch. 29 sur 40

Heureux d’être disciple – une formation, volet n° 29 sur 40

Le discipulat en action chapitre 29

bread-821503_640

Faire plaisir à ses voisins et collègues. – photo : pixabay.com

Jésus a rencontré les gens là où ils étaient. Il a accepté leur hospitalité, les traitée avec respect et gentillesse. Il les a aidés dans leurs besoins et leur a montré d’une manière pratique que Dieu les aime. Grâce à lui, leur vie est devenue plus belle !

Voici l’exemple de Lévi Matthieu qui fut appelé par Jésus. Immédiatement, ce nouveau converti a invité ses amis pour un repas avec Jésus – afin qu’eux aussi puissent faire la connaissance de Jésus :

« Alors Jésus retourna du côté de la mer; et tout le peuple venait à lui, et il les enseignait. Et en passant, il vit Lévi, fils d’Alphée, assis au bureau des impôts; et il lui dit: Suis-moi. Et lui, s’étant levé, le suivit. Jésus étant à table dans la maison de cet homme, plusieurs péagers et gens de mauvaise vie se mirent aussi à table avec Jésus et ses disciples; car il y en avait beaucoup qui l’avaient suivi. Et les Scribes et les Pharisiens, voyant qu’il mangeait avec des péagers et des gens de mauvaise vie, disaient à ses disciples: Pourquoi votre Maître mange-t-il et boit-il avec les péagers et les gens de mauvaise vie? Et Jésus, ayant ouï cela, leur dit: Ce ne sont pas ceux qui sont en santé qui ont besoin de médecin, mais ce sont ceux qui se portent mal; je suis venu appeler à la repentance non les justes, mais les pécheurs. » – Marc 2.13-17

Jésus était toujours prêt à se mêler à ceux qui étaient méprisés par la société. Il n’a pas adopté leurs habitudes, mais il était différent d’une manière si gagnante que par sa façon d’être, il en a gagné beaucoup pour le royaume de Dieu. Sa manière d’atteindre les gens est inégalée. Lisez les déclarations suivantes et prêtez attention à la façon dont Jésus a rencontré les gens et leur a apporté l’évangile :

« La méthode du Christ pour sauver les âmes est la seule qui réussisse. Il se mêlait aux hommes pour leur faire du bien, leur témoignant sa sympathie, les soulageant et gagnant leur confiance. Puis il leur disait : „Suivez-moi.“ » – Ellen White, Ministère de la guérison, p. 118

« Jésus voyait en tout homme une âme appelée à son royaume. Il atteignait les cœurs en se mêlant à la foule comme un bienfaiteur. Il s’approchait d’eux alors qu’ils étaient occupés à leurs tâches quotidiennes et s’intéressait à leurs affaires. Il entrait dans les maisons pour y enseigner et plaçait les familles, dans leurs propres foyers, sous l’influence de sa divine présence. La sympathie personnelle qu’il savait manifester intensément lui gagnait les cœurs. »Ellen White, Jésus-Christ, ch. « Au repas des noces »

« Il s’asseyait en hôte honoré à la table des publicains. Par sa sympathie et son amabilité en société, il montrait qu’il reconnaissait la dignité humaine. Les hommes aspiraient à mériter sa confiance. Ses paroles descendaient sur leurs cœurs assoiffés avec une puissance vivifiante et bénissante. De nouveaux désirs s’éveillaient. Pour ces parias de la société s’ouvrait la possibilité d’une vie nouvelle. Bien qu’il fût juif, Jésus se mêlait librement aux Samaritains, tenant pour nulles les coutumes pharisaïques de sa nation. Malgré les préjugés de cette dernière, il acceptait l’hospitalité de ces gens méprisés. Il dormait sous leurs toits, mangeait à leurs tables, partageait les repas préparés et servis par eux, enseignant dans leurs rues, les traitant avec la plus grande gentillesse et la plus exquise courtoisie. Tout en attirant leur cœur par les liens de la sympathie humaine, sa grâce divine leur apportait le salut que les Juifs rejetaient. » – Ellen White, Ministère de la guérison, p. 23

Nous devons devons éviter deux erreurs à tout prix. La première est de nous isoler et de n’avoir que des amis au sein de notre communauté. La seconde est de s’adapter tellement aux gens que nos vies ne soient pas fondamentalement différentes des leurs. Nous sommes censés être la lumière du monde. C’est-à-dire que nous devrions être différents d’une manière positive et apporter de la lumière à la vie des gens. Les autres doivent voir Jésus dans ma vie !

Mêlez-vous aux gens et essayez consciemment d’apprendre à connaître de nouvelles personnes encore et encore. N’attendez pas que les gens vous parlent. Allez vers eux et recherchez le contact avec eux. Ce faisant, cherchez consciemment des personnes ouvertes pour Dieu.

Il y a tant de façons de se mêler aux gens. Voici quelques idées :

  • Invitez des personnes à un repas chez vous
  • Acceptez les invitations d’autres personnes.
  • Impliquez-vous là où les gens sont socialement actifs dans votre ville.
  • Rejoignez une association.
  • Rendez visite aux personnes qui ont besoin d’aide.
  • Demandez de l’aide aux autres.
  • Faites du sport avec d’autres personnes.
  • Appelez des membres de votre famille ou des amis avec qui vous n’avez pas eu de contact depuis un certain temps. Montrez un intérêt sincère pour leur situation.

Demandez à Dieu comment vous pouvez faire du bien à d’autres personnes ! Apportez de la joie dans leur vie ! En voici quelques idées :

  • Saluez les gens par leur nom et souriez-leur gentiment.
  • Rappelez-vous des noms et des préoccupations des proches de vos contacts. Demandez comment ils vont.
  • Démontrez un intérêt honnête pour les autres. Essayez de comprendre ce qui les intéresse et ce qui est important pour eux. Posez des questions et écoutez attentivement.
  • Donnez de la reconnaissance et de l’appréciation aux autres.
  • Saisissez toutes les occasions d’exprimer votre gratitude aux autres.
  • Encouragez-les s’ils ont vécu un échec ou s’ils font face à un grand défi.
  • Dites aux autres que vous priez pour eux.
  • Pensez aux anniversaires ou à d’autres occasions spéciales.
  • Rendez visite à des gens qui sont nouveaux dans votre quartier et accueillez-les.
  • Offrez du pain, des petits pains ou des biscuits faits maison.
  • Écrivez à quelqu’un qui traverse une période difficile une carte (ou un message) d’encouragement.
  • Gardez les yeux ouverts afin de voir ceux qui ont besoin d’aide et offrez-leur votre aide !
  • Rendez visite à des gens qui se sentent seuls.

L’idée est simple : rencontrez les gens comme Jésus le ferait à votre place ! Ne vivez pas seulement pour vous-même, mais soyez une bénédiction pour les autres. Si vous faites cela en parlant joyeusement de votre foi, vous ferez l’expérience que les gens vous feront confiance et s’ouvriront à Dieu.

A moi d’agir !

Je demande à Dieu de faire de moi une bénédiction pour les autres : apporter de la joie ou aider les personnes pour qui je prie régulièrement. Dans mon carnet, je note des idées concrètes que je vais mettre en œuvre dans les prochains jours. Dès aujourd’hui, je mets la première idée en pratique !

– Michael Doernbrack (pasteur adventiste), www.discipleshipcourse.org

Retrouvez les volets précédents ici : Etre disciple

Pour aller plus loin :

 

 

A propos A. Becker

Lire, écouter et regarder des encouragements selon la bible (par ex. des prédications adventistes) - pour grandir dans la foi !
Cet article, publié dans Réflexion (de la lecture), Réveil spirituel, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.