Combattre le virus le plus mortel

Par Éric Louw (pasteur) – source : Les 100 jours de prière 2020, semaine 2

woman in yellow tshirt and beige jacket holding a fruit stand
Photo de Anna Shvets sur Pexels.com

À bien des égards, la situation actuelle nous rappelle le tout premier «virus» à avoir infecté le monde. Comme le COVID-19, le péché ne semblait pas mortel lorsqu’il a été découvert au ciel. Le péché n’est même pas apparu aussi mortel lorsqu’il est arrivé surterre, «mis en quarantaine» sur un seul arbre. Mais lorsqu’il a commencé à se propager du serpent à Ève, d’Ève à Adam et à leurs descendants, il est rapidement devenu entièrement incontrôlable. Malheureusement, contrairement à la réaction du monde face au COVID-19, la plupart d’entre nous ne se préoccupent pas de la propagation du péché. Nous ne nous inquiétons pas de tester nos vies par la Parole de Dieu et de sonder nos cœurs. Nous voyons les symptômes – égoïsme, colère, orgueil – s’infiltrer dans tout ce que nous faisons. Mais nous les ignorons. Nous aimons le péché, nous jouons avec lui, nous en plaisantons, nous faisons tout sauf essayer à tout prix de l’extirper de nos vies.

Et si nous faisions les choses différemment ? Et si nous traitions le péché comme s’il s’agissait du COVID-19 ? Le Psaume 139:23-24 nous encourage à nous soumettre à un test en vue d’un diagnostic : « Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon cœur ; éprouve-moi, et connais mes pensées. Regarde si je suis sur une mauvaise voie, et conduis-moi sur la voie de l’éternité. » Dieu désire ardemment que je connaisse ma véritable condition et que je recherche la guérison spirituelle. Son cœur aspire à ce que je sois purifié et épuré.

Rappelons nous que c’est à cause de sa rébellion contre Dieu que Satan a dû quitter le ciel. Par conséquent, aucun coeur rebelle ne pourra aller au ciel. Ainsi, nous pouvons dire que le péché est un virus bien plus mortel que le coronavirus : A cause du péché, on peut perdre la vie eternelle. Est-ce que je veux vraiment m’accrocher à ma rébellion contre Dieu, au péché, à ce virus mortel ?

Nous sommes tous en quarantaine ici sur terre. Mais un jour, bientôt, cette quarantaine prendra fin et Jésus viendra pour ramener ces enfants à la maison. Quand Il le fera, serais-je prêt ? Serais-je guéri de ma rébellion contre Dieu ? Je peux demander au médecin céleste (= Dieu) de me guérir de ma rébellion. Est-ce que je désire ardemment cette guérison ?

Éric Louw est pasteur aux USA. Il termine actuellement son doctorat en médecine à l’Université d’Andrews à Berrien Springs, Michigan.

QUESTIONS À MÉDITER : Suis-je prêt à donner à Dieu la permission de sonder mon cœur et de me purifier du virus mortel du péché ? Et qu’en serait-il si cela signifiait demander pardon à quelqu’un que mes péchés auraient blessé ?

DÉFI À RELEVER : Alors que nous continuons à prier pour notre protection et notre guérison physique, prions activement pour notre guérison spirituelle. Prenons des mesures pour tendre la main à ceux qui nous entourent – pour demander pardon, pour chercher la réconciliation, pour partager l’amour de Dieu ! Ne minimisons plus le péché (petit ou grand), mais demandons à Dieu de nous aider à le fuir de toutes nos forces. En priant réclamons 1 Jean 1:9 et Ésaïe1:18. «C’est ainsi que beaucoup de ceux qui reculeraient horrifiés devant une grave transgression, sont amenés à penser que pécher dans de petites choses est sans conséquence. Cependant, ces petits péchés dévorent la sainteté de l’âme.»Ellen White, Puissance de la Grâce, en anglais p. 243

Pour aller plus loin :

  1. Renforcer son immunité (vidéo / conférence)
  2. La bible, les adventistes et le cornavirus
  3. 12 choses qu’un chrétien peut faire pendant le confinement
  4. Réparer les bréches dans mon « pare-feu » spirituel – Melody Mason (PDF, 9 pages)
  5. Réparer les brèches dans mon “pare-feu” spirituel – Melody Mason (PDF, 6 pages)
  6. Le secret du réveil spirituel
  7. Au-delà de l’espoir ! L’Espérance (une série de conférences avec Karl Johnson)

English language material:

Life-Saving Vaccine (a sermon)

A propos A. Becker

Lire, écouter et regarder des encouragements selon la bible (par ex. des prédications adventistes) - pour grandir dans la foi !
Cet article, publié dans Réflexion (de la lecture), Réveil spirituel, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.